Ce chant a un titre officiel qui est  "Fratello sole é sorella luna" (frère soleil et soeur lune).

 

Mais comme souvent on l'appelle par ses premiers mots, qui sont ... dolce é sentire.

 

Côté soprani, j'ai senti comme un frémissement sur le "é" entre dolce et sentire.

Il est bien là ce "é", c'est en fait le verbe "être", et comme en latin (rappelez vous votre latin!) et en poésie, le vebe n'a pas obligatoirement la place que nous francophones (or even you English-speaking people) lui attribuons.

 

Dolce é sentire = qu'il est doux de sentir

 

 

mais sur la partition, ben oui, ce "é" n'a pas "sa" place, il doit partager une note unique avec le "ce" de dolce", si bien qu'on doit dire "tché é" sur la même note, à la base une noire (un "fa" ) que du coup on doit commencer par chanter en disant "tché" mais finir en disant "é" avant de continuer avec "sentire"

Jacques nous l'a bien fait "sentire" et Angelika avant lui.

plus loin on reprendre "dolce", mais suivi de "capire", sur notre partition, le "é" n'est plus écrit, sur les paroles officielles si, c'est comme ça, on doit faire avec, hein! (joking).

dolce é sentire Come nel mio cuore Ora umilmente Sta nascendo amore, Dolce è capire Che non son più solo Ma che son parte di una immensa vita :

qu'il est douxd de sentir  comment en mon coeur grandit cet amour, avec humilité. Qu'il est doux de comprendre que je ne suis plus seul, mais qu'au contraire j'e participe d'une vie immense

It's so sweet to feel how in my heart,now, unpretentiously,love is growing up. It's so sweet to understand that I'm no longer alone,rather than I belong to a limitless life,which lavishlyshines around me.

Voys l'aviez bien saisi? je m'en doutais, mais au cas où, j'ai choisi de le repréciser.

 

Je vous donne les autres infos sur ce chant un peu plus tard dans un message commun avec les autres nouveaux chants, sur le modèle de celui de l'an dernier!

 

dolce1

dolce2